Confédération Nationale Défense de l'Animal 260 refuges

Décision scandaleuse !

La corrida entre au Patrimoine culturel immatériel français

A compter du vendredi 22 avril 2011, la tauromachie est recensée au Patrimoine culturel immatériel Français. C'est une commission ethnologique du Ministère de la Culture qui a pris cette décision en janvier. La tauromachie est donc considérée comme « exception culturelle à sauvegarder ».

C'est une honte !

Sept « poids lourds » de protection animale* dont la Confédération Nationale, réunissant 719 000 adhérents et autant de sympathisants, ont écrit à Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, pour lui demander de procéder à l'annulation de l'inscription de la corrida au patrimoine culturel immatériel de la France.

Les dirigeants des sept structures se disent « choqués que le ministère chargé d'encourager et de soutenir la création des œuvres d'art et de l'esprit puisse soudain cautionner l'affligeant spectacle d'un animal torturé à mort dans une arène ». Pour eux, ce classement constitue « une régression majeure », qui « ternit l'image de notre pays ».
D'autant qu'à leurs yeux la corrida, importée d'Espagne il y a cent soixante ans, est considérée comme un délit sur 90 % du territoire. Cette activité, qu'ils estiment « barbare », ne peut donc en aucun cas faire partie du patrimoine culturel de la France.

Les présidents des grands mouvements de protection animale dénoncent également la commission qui a travaillé sur ce projet et qui est présentée par le ministère comme « indépendante ».
Selon eux, ladite commission a été exclusivement composée de personnes favorables à la corrida, voire directement impliquées dans l'activité tauromachique. Il s'agit donc, aux yeux des associations, d'une décision arbitraire et scandaleuse, d'ores et déjà dénoncée par cinquante députés, qui demandent « le retrait immédiat de cette inscription inique ».

De son côté, maître Ortega, avocat de l'Alliance Anticorrida, met d'ores et déjà le ministre en demeure de lui faire parvenir la notification de la décision d'inscription de la corrida au patrimoine (laquelle doit inclure par définition sa motivation) et demande le retrait de ce classement.

* Alliance Anticorrida,  La Confédération Nationale, Fondation Assistance aux animaux, Fondation Brigitte Bardot, Ligue pour la protection du cheval, œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs et Fondation 30 millions d'amis.

Restons mobilisés !

Plus d'informations sur le site internet de l'Alliance Anticorrida