Confédération Nationale Défense de l'Animal 260 refuges

Le classement de la corrida au Patrimoine Culturel Immatériel de la France a été abrogé !

La Cour d'Appel de Paris donne raison aux associations de défense des animaux

Le 4 juin 2015, la Cour Administrative d'Appel de Paris, saisie par les associations CRAC Europe et Droits des Animaux, a considéré dans un arrêt du 1er juin que la « décision d'inscription de la corrida à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France doit être considérée comme ayant été abrogée» par le ministère de la Culture.

De ce fait, les associations attaquaient une décision de classement qui n'existe plus d'où le non-lieu à statuer dans la décision de la CAA (voir ci-dessous).

Les aficionados ne pourront donc plus se prévaloir de ce classement pour promouvoir cette activité occasionnant de graves souffrances pour les animaux.

Classement opéré dans des conditions occultes, dénoncé par Frédéric Mitterrand lui-même alors ministre de la Culture : « La tauromachie n'est pas une tradition innocente et j'imagine le forcing auquel ont dû se livrer en catimini toutes sortes d'élus pour entraîner une poignée de fonctionnaires à consigner cette inscription (La récréation, 2013) ».