Confédération Nationale Défense de l'Animal 260 refuges

1 seul chaton sur 12 trouvera un foyer !

Sauvez des vies : stérilisez et identifiez !

« 1 seul chaton sur 12 trouvera un foyer »: Ceci peut choquer mais représente une réalité qui attend la grande majorité des chatons que l’on fait naître. Une mort prématurée ou une vie courte et misérable. La Confédération Nationale, qui regroupe 262 refuges indépendants, a la volonté de sensibiliser le public à la stérilisation afin de prévenir les abandons.

Le chat, nouveau roi des foyers français

Tout le monde craque sur les chatons ! Le phénomène des « lolcats » sur Internet en témoigne : les images les plus échangées au monde portent sur les chats, leur côté irrésistiblement mignon et leurs pitreries.
Le chat a définitivement détrôné le chien sur le podium de l'animal préféré des français : ils sont près de 12 millions à partager nos foyers et leur nombre augmente chaque année car ils sont beaucoup plus adaptés à notre style de vie moderne et urbain que les chiens.

Et pourtant, la réalité, elle, n'est pas « royale » du tout…

Chaque année au printemps, les refuges sont submergés par des centaines de milliers de chats adultes et de portées de chatons, qu'ils seront bien en peine de réussir à tous faire adopter.
Nos rues sont envahies de chats errants, affamés, terrorisés et malades. Ces chats ne présentent aucun danger pour l'homme, mais leur nombre croissant provoque des nuisances diverses (bagarres, cris, marquage de territoire,…) qui génèrent souvent des éradications cruelles.

Comment en est-on arrivé là ?

Le chat a une capacité de reproduction impressionnante : un couple d'individus peut potentiellement engendrer 20 000 descendants en 5 ans !
Pourtant, la majorité des possesseurs de chats continuent à ne pas juger utile de les faire stériliser : seuls 5% des chats sont stérilisés en milieu urbain, beaucoup moins en zone rurale.
On réussit en général à placer la première portée dans son entourage. Pour la deuxième et les suivantes, ça se finira dans le meilleur des cas dans un refuge, mais plus souvent par une annonce sur Internet, par un abandon sur la voie publique ou … dans une poubelle (un cas bien connu des refuges).
Les chatons et chats abandonnés sur la voie publique sont à l'origine de l'explosion des colonies de chats errants qui surpeuplent nos villes et sont condamnés à une vie courte, violente et misérable.

Stériliser nos chats domestiques : une impérieuse nécessité en butte à des préjugés sans fondement

Pour convaincre les propriétaires de chats, il faut d‘abord lutter contre les tenaces et nombreux préjugés qui sont des obstacles à la stérilisation :

  • Non, la chatte n’a pas « besoin » d’avoir au moins une portée pour être en bonne santé. L’opération est envisageable dès l’âge de 5/6 mois.
  • Non, la stérilisation n’est pas onéreuse en comparaison des problèmes potentiels qui apparaitraient tout au long de la vie de nos félins s’ils n’étaient pas opérés. La stérilisation augmente l’espérance de vie et permet d’éviter des frais vétérinaires inattendus. En effet, elle élimine les bagarres entre mâles (morsures…), le vagabondage et ses dangers (accident, blessures…), mais également limite les problèmes de santé (cancer, pyomètre…) et de M.S.T. A savoir que certaines cliniques vétérinaires proposent des facilités de paiement.
  • Non, la prise de la pilule contraceptive n’est pas efficace à 100%. De plus, elle augmente le risque de l’apparition de tumeurs.
  • Non, les chats stérilisés ne prennent pas de poids. Une alimentation adaptée et équilibrée permet d’éviter l’embonpoint.
  • Non, les « fauves » ne cesseront pas de chasser ou de jouer. Un chat en bonne santé garde son instinct de félin.
  • Et concernant le « ce n’est pas naturel », les ruelles des grandes villes ou les appartements confinés ne sont pas non plus des lieux naturels pour eux… Cette opération est bénigne et reste une nécessité pour les protéger.

Stériliser, c'est sauver des vies

Le message semble paradoxal en première lecture. Pourtant, limiter la surpopulation féline par la stérilisation, est la seule solution pour donner une chance d'adoption à tous les chats qui attendent désespérément en refuge ou dans la rue d'être accueillis dans un foyer.

L'identification par puce électronique sauve aussi des vies : vous multipliez par 4 vos chances de le retrouver.

Les refuges recueillent des milliers de chats chaque semaine et reçoivent en parallèle des milliers de déclarations de perte. Malheureusement, il est quasiment impossible de faire la correspondance entre chats trouvés et déclarations de perte, parce qu'un chat tigré ressemble beaucoup à un autre chat tigré et qu'un chat peut arriver dans un refuge très longtemps après sa disparition, quand vous aurez déjà renoncé à le rechercher. Alors, faites-le identifier !