Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Maltraitance animale : Tayson, chiot de 4 mois, sauvé et soigné par la SPA de Périgueux (24)

0x0000

Le 28 février dernier, le propriétaire de Tayson, chiot beauceron âgé de 4 mois, a été reconnu coupable d’actes de cruauté. Il a été condamné par le tribunal correctionnel de Périgueux à huit mois de prison dont deux avec sursis. Sa peine est assortie d’une mise à l’épreuve de deux ans et d'une interdiction définitive de détenir des animaux.

La SPA de Périgueux, membre du réseau Défense de l'Animal, en première ligne dans cette affaire, a mobilisé son équipe afin de prendre soin du chiot martyrisé.

A son arrivée en juillet 2019, Tayson était terrorisé et son état de santé était très préoccupant. Régulièrement battu par son propriétaire, il avait entre autres une fracture du fémur et de multiples hématomes sur tout le corps.

 

Plus de 4 mois de soins pour sauver Tayson

L'association a mobilisé toute son énergie pour soigner Tyson, le réconforter et l'accompagner dans le long chemin de la guérison. Selon la présidente, Éliane Rigaux, « c'est un amour de chien et un battant » qui, malgré tout ce qu'il a enduré, a réussi à se reconstruire et faire à nouveau confiance aux humains. Plusieurs mois ont été nécessaires pour permettre à Tayson d'être mieux dans ses pattes.

Aujourd'hui âgé de 11 mois, Tayson a été confié à une famille d'accueil en attendant de pouvoir franchir les dernières barrières administratives et être définitivement adopté.

Pour Éliane Rigaux, présidente de la SPA de Périgueux, la maltraitance animale doit être considérée comme une cause nationale à laquelle la population devrait être sensibilisée. Malgré sa condamnation, l'auteur des faits n'a pas pris conscience de la gravité de son geste.

 

Tayson SPA de Perigueux après 2vDéfense de l'Animal milite pour une meilleure considération de l'animal-victime

Dans le cadre de sa campagne nationale de lutte contre la maltraitance, Défense de l'Animal alerte sur la condition précaire de l'animal-victime et le travail considérable mené par les refuges indépendants.

A l'instar de la SPA de Périgueux, de nombreuses associations de protection animale accueillent des animaux retirés à leur propriétaire car victimes de maltraitance.

Laissés sans soins, voire blessés et généralement traumatisés, les animaux ayant fait l'objet d'une réquisition judiciaire arrivent, dans les refuges, en situation de grande détresse.
Malgré les nombreux soins apportés à ces animaux, leur attente pour trouver une nouvelle famille dure malheureusement souvent bien trop longtemps.

En effet, entre le moment où l’animal est placé en refuge et l'audience de jugement du propriétaire maltraitant, la procédure peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Or, tant que le jugement n’a pas été rendu et le propriétaire définitivement condamné, l’animal ne peut être adopté et doit rester en refuge.

C’est la double peine pour l’animal victime !

Par ailleurs, le sauvetage et la prise en charge des animaux maltraités représentent pour les associations membres de notre réseau, un poids financier énorme (plus de 4 millions d'Euros par an pour l'ensemble de nos associations), particulièrement en raison du coût des soins nécessaires à leur bon rétablissement.

Pour Tayson, le seul coût de l'opération à la charge de la SPA de Périgueux s'est élevé à plus de 3 000 €.

Défense de l’Animal demande que l’État contribue financièrement aux soins prodigués à l’animal, jusqu’à l’issue de la procédure judiciaire contre le propriétaire.

Affiche-A4-JPEGchien

 

Vous aussi, agissez !

 

> Découvrez le site officiel de la campagne : www.defendonslesanimaux.fr et mobilisez-vous.

> Pour tous les animaux victimes de violences : Signez notre PÉTITION

> Soutenez la SPA de Périgueux  et aidez l'association à prendre soin de Tayson et des autres pensionnaires du refuge.

Dites stop à la maltraitance
dites stop à la maltraitance
Ensemble contre les cruautés envers les animaux
Dites stop à la maltraitance