Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Un abandon indigne de chiennes et de chiots enfin condamné justement !

Chaque année en France, 60.000 chiens et chats sont abandonnés. Un acte que la Loi prévoit pourtant de punir de 2 ans de prison et de 30 000 € d'amende, au même titre que l’acte de cruauté envers un animal. Mais les propriétaires peu scrupuleux sont très rarement poursuivis.

La SPA des Baux de Provence a obtenu gain de cause dans une affaire d'abandon.

Courant 2014, deux chiennes et trois chiots croisés bergers sont trouvés errants sur la voie publique. Une des chiennes est identifiée au nom de M. R., Docteur gériatre. Ce dernier dément que la chienne lui appartienne.
Les voisins contactés confirment qu’il s’agit bien des animaux de M. R., qui a déménagé en laissant les animaux. Ils indiquent que plusieurs chiots de ces chiennes ont déjà été abandonnés dans la rue et envoient par écrit leurs témoignages.

Un dépôt de plainte pour abandon volontaire d’animaux est effectué par la SPA des Baux de Provence . M. R. continuera malgré l’évidence et le témoignage du vétérinaire et des voisins à affirmer que les animaux ne sont pas à lui.

Le jugement vient d’être rendu, fin juin 2016. M. R. est condamné à verser près de 4 000 euros : une amende de 1500 €, 1455 € de dommages et intérêts à la SPA des Baux et 1000 euros de frais de défense.
Un jugement exceptionnel, obtenu grâce à des éléments probants, à des gendarmes et policiers à l'écoute et motivés et à une association efficace.

Gageons que l'évolution des mentalités et la pression de l'opinion publique permettent à terme de dissuader les abandonneurs !