Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Urgence – Trop de chatons dans les refuges

La responsabilisation des propriétaires doit être une priorité.

24 juillet 2020

urgence chaton

Si, pour l'heure, il est encore trop tôt pour dresser un bilan des abandons estivaux, la situation est, cette année encore, très préoccupante pour les chatons accueillis en nombre important dans les refuges membres de Défense de l'Animal.

Ce phénomène inquiétant, n'est malheureusement pas nouveau, il se produit chaque année ! L'arrivée des chatons ne doit pas être minimisée, car c'est un véritable défi pour les associations, les bénévoles et les familles d'accueil qui en prennent soin pour leur assurer un avenir.


Un couple de chats peut conduire à la naissance de 20 000 chatons en 4 ans !
Défense de l'Animal, porte-parole des refuges indépendants, déplore, une fois de plus, la situation tragique dans laquelle des milliers de chats errants doivent vivre et la souffrance sous-estimée des chatons qui sont accueillis dans les refuges, parfois à peine sevrés et trop fragilisés pour survivre.

La réponse est pourtant simple et connue. Il s'agit de la STÉRILISATION. Cet acte de protection, à la portée de tous, doit devenir une pratique GÉNÉRALISÉE ET OBLIGATOIRE. La misère féline ne doit plus être tolérée dans une société où l'animal est considéré comme un être sensible.

Les nombreuses campagnes de sensibilisation menées par les associations de protection animale, tant sur le terrain qu'à l'échelle nationale, n'ont pas encore porté leurs fruits au point de résorber le problème.

 

 

Exceptée l'action des associations de protection animale qui recueillent des milliers de chatons qu'elles tentent de sauver et placer à l'adoption, peu est fait ! Il y a pourtant urgence ! La responsabilisation des propriétaires de chats doit être une priorité absolue en France.
La question des chats errants nous concerne tous. Certaines communes signent des conventions afin de stériliser les chats libres en collaboration avec des associations de protection animale et cette pratique doit être encouragée et devenir systématique.

 

Le saviez-vous ?

  • Depuis le 1er janvier 2015, les chats « libres » doivent être stérilisés et identifiés puis relâchés sur les lieux où ils ont été capturés.
    Les textes disposent en effet que : « Les chats non identifiés, sans propriétaire ou sans détenteur, vivant en groupe, dans des lieux publics, sur un territoire d'une commune, ne peuvent être capturés qu'à la demande du maire de cette commune. Ces animaux ne peuvent être conduits en fourrière que dans la mesure où le programme d'identification et de stérilisation prévu à l'article L 211-27 du Code rural et de la pêche maritime ne peut être mis en œuvre. »
    Selon L'article L 211-27 du Code rural : « Le maire peut, par arrêté, à son initiative ou à la demande d'une association de protection des animaux, faire procéder à la capture de chats non identifiés, sans propriétaire ou sans détenteur, vivant en groupe dans des lieux publics de la commune, afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification conformément à l'article L. 212-10. Cette identification doit être réalisée au nom de la commune ou de ladite association. »
  • En 2017, La Belgique a rendu obligatoire la stérilisation des chats.
  • En France, vous avez obligation de faire identifier tous les chats nés depuis le 1er janvier 2012, avant leur 7 mois, mais également à n’importe quel âge si vous donnez le chat ou le chaton à autrui, en prenant en charge les frais de l'identification.

Une vie de misère ou la mort pour des milliers de chats

Cette surpopulation est nuisible tant pour les chats errants, livrés à eux-mêmes et dont l'espérance de vie est faible, beaucoup plus exposés aux risques d'accidents, d'empoisonnements, à la maladie et à la cruauté de certains humains, que pour la biodiversité et la petite faune sauvage, de fait victimes collatérales d'un nombre conséquemment trop important de prédateurs.

La stérilisation a de nombreux avantages :
BrochureChatSterilisation_couv> Moins de comportements gênants pour le chat et ses propriétaires (bagarres, fugues, marquages…)
> Meilleure santé : la femelle stérilisée aura moins de risques de développer des problèmes de santé (kystes, tumeurs des ovaires, infection de l'utérus…) et sera moins exposée aux maladies félines telles que la leucose ou encore le FIV (appelé le sida du chat). Enfin, la stérilisation réduit considérablement les risques de tumeurs mammaires.
> Meilleure relation entre le chat et sa famille
> Diminution conséquente du nombre des abandons
> Un chat stérilisé et correctement nourri chasse moins ; ainsi la petite faune sauvage est mieux préservée.

Des études ont été réalisées sur plus de 800 chatons, suivis pendant 7 ans, qui montrent que la stérilisation dès l'âge de 8 semaines ne présente pas plus d'effets secondaires que lorsqu'elle est effectuée à l'âge de 6 mois. Elle a surtout le mérite, pour la chatte comme pour le propriétaire, de ne plus subir l'effet « portée surprise », source trop fréquente d'abandon.

 

Pour connaître les avantages de la stérilisation, consultez notre plaquette.

 

Comment agir ?
> Je deviens bénévole : consultez la liste de nos associations et prenez contact avec l'une d'entre elles afin de connaître ses besoins,
> J'adopte et je donne la chance à un chaton ou à un chat adulte,
> Je fais un don pour soutenir l'action du refuge proche de chez moi,
> Je contacte mon maire afin de l'inciter à financer des campagnes d'identification et de stérilisation des chats libres, en collaboration avec des associations.

 

Nos associations dans la presse :

> Défense et Protection des Animaux Nièvre et du Centre : je lis l’article

> La SPA de Bordeaux et du Sud-Ouest : je lis l’article

> La Société Protectrice des Animaux Autonome (SPAA) de Maine-et-Loire : je lis l’article

> La SPA Bigorre Hautes Pyrénées : je lis l’article

 

Et sur les réseaux sociaux :

> La SPA de Périgueux / sur Instagram 

> La SPA de Pontivy / Sur Instagram

> La SPA de la Région des Flandres :

> La SPA de Savoie :

> La SPA de Mulhouse Haute Alsace :