Confédération Nationale Défense de l'Animal - 267 refuges indépendants

TERREUR à Grignon en Savoie (73)

ATHENA

18 avril 2018

axe-1748305_960_720

Tribunal de grande instance d’Albertville (73) – La Confédération Nationale a été accueillie dans sa constitution de partie civile. Elle représentait également la SPA du Dauphiné ainsi que l’association One Voice.

Les faits se sont déroulés mardi 10 avril 2018. Il est environ 16 heures lorsqu’un homme est repéré dans les bois en train de creuser un trou.

Une attitude suspecte qui conduira les gendarmes à intervenir sur place. Ces derniers découvrent que l'individu tentait d'enterrer son chien qui avait été préalablement tué à coups de hache.

L'homme a immédiatement été interpellé et placé en garde à vue pour « agression et sévices graves sur un animal domestique ». Lors de son audition, il aurait indiqué qu'il avait pris la décision de tuer son chiot de trois mois suite à une visite chez le vétérinaire.

Autoritaire et violent, cet homme de 37 ans avait pour habitude de terroriser sa femme et ses cinq enfants…

Un accident qui tourne au drame: Le matin même, sa femme roule avec la voiture sur la patte d’Athena et l’emmène aussitôt chez le vétérinaire. Furieux, le père de famille qui ne veut pas d’un chien handicapé, s’empare d’Athena et la tue froidement à coups de hache devant sa femme et son fils.

Ce lundi 16 avril au TGI d’Albertville: Le procureur a requis 18 mois de prison ferme. Le tribunal a ordonné des expertises psychiatriques préalables en vue d’une prochaine audience, prévue fin mai 2018. L’homme est maintenu en détention préventive.

A savoir: Selon la législation française, toute personne qui exerce publiquement ou non des sévices graves ou qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique risque deux ans de prison et 30 000 euros d'amende. Le juge peut prononcer l'interdiction définitive ou provisoire de détenir un animal.

Votre soutien est indispensable: vos dons nous permettent de poursuivre nos actions en justice.