Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

#STOPMaltraitance | Rico et Gary, pendus à bout de laisse et frappés durant des mois

21 juin 2021

Découvrez l'histoire de Gary et Rico, maltraités par leur propriétaire.

Passés fréquemment à tabac, pendaisons à bout de laisse, voici le traitement que le propriétaire de Rico et Gary leur a réservé durant des mois.  

C'est lors d'une patrouille de routine dans la ville de Montivilliers (76) que les policiers municipaux ont aperçu un individu frapper violemment Rico, son jeune chiot Golden Retriever hurlant de douleur … L'auteur des faits était déjà connu des services de police.

Les forces de l'ordre sont rapidement intervenues pour tenter de récupérer les animaux et maîtriser leur propriétaire. Durant l'interpellation, Gary le Berger Allemand a mordu l'un des policiers en cherchant à protéger son maître.

 

Une longue procédure

Les chiens ont dans un premier temps été pris en charge par la fourrière mais Rico, le chiot Golden Retriever a été finalement récupéré par son tortionnaire ; les policiers n'ayant pas eu l'ordre de le réquisitionner… Gary, le Berger Allemand, n'a pu être récupéré à cause de la morsure qu'il avait infligé au policier municipal.

La Société Havraise de Protection des Animaux (SHPA), membre de Défense de l'Animal, suivait l'affaire depuis près d'un an. Elle a réuni de nombreux témoignages pour finalement obtenir la réquisition de Rico. Après un travail de longue haleine, la SHPA a enfin pris en charge les chiens au sein de son refuge.

La SHPA a porté plainte pour maltraitance animale, soutenue par Défense de l'Animal, constituée partie civile à ses côtés.

 

Des animaux fragilisés

Gary et Rico ont vécu des épreuves traumatisantes et ont été récupérés amaigris et totalement empreints de stress … Aujourd'hui choyés par les équipes du refuge, la voie de leur guérison est cependant encore longue :

« Rico est un chiot adorable mais qui a enduré des épreuves très difficiles durant les premiers mois de sa vie. Il va s'en sortir mais il aura besoin de temps. Gary lui, va bien mieux aujourd'hui ».

Marie-Christine LEBRETON, vice-présidente de la Société Havraise de Protection des Animaux (SHPA).

Sauvé par la SHPA, Rico reprend doucement du poil de la bête !

Rico, jeune chiot Golden Retriever sauvé par la SHPA

Permis de récidive ?

Jugé le 15 juin dernier et malgré les actes avérés de maltraitance, le prévenu a écopé d'une simple amende de 300 euros ! Pour Défense de l'Animal, c'est une peine une nouvelle fois dérisoire…

« L'affaire aurait dû avoir le statut de délit, ce qui aurait permis au juge de prononcer l'interdiction définitive de détenir un animal … »

Marie-Christine LEBRETON, vice-présidente de la Société Havraise de Protection des Animaux (SHPA).

 

Pour Défense de l'Animal, il est essentiel qu'un acte avéré de maltraitance soit associé à une interdiction définitive de détenir un animal. Combien de temps encore faudra-t-il à l'individu avant de récidiver ? Si les peines de justice ne sont pas à la hauteur de la gravité des faits commis, les tortionnaires d'animaux continueront de sévir !

C'est pourquoi nous exigeons la création d'un fichier national répertoriant les personnes ne pouvant définitivement plus détenir un animal. C'est le sens d'un des articles de la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale…

 

 Vous aussi, dites #STOPMALTRAITANCE 🆘

💰 Aidez nous à faire condamner les tortionnaires d'animaux, faites un don, alimentez notre fonds de lutte contre la maltraitance 

✍️ Mobilisez-vous à nos côtés sur www.defendonslesanimaux.fr pour des peines plus lourdes contre les tortionnaires d'animaux ❗️