Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Sauvetage en Côte d'Or : Défense de l'Animal se porte au secours de 31 chiens.

13 mars 2019

Maligny

Alerté en début de semaine sur l’état abominable d’un élevage à Maligny en Côte-d'Or, la Confédération Nationale Défense de l'Animal et 4 de ses refuges adhérents sont intervenus ce  matin afin de porter secours aux 31 chiens survivants.

25

Sur la cinquantaine de chiens totalement délaissés par leur éleveur, vingt cadavres ont été retrouvés, les chiens sont morts de faim et de soif. A la demande du parquet de Dijon, les 31 autres chiens et chiots de races Golden Retriever, Boxer, Cocker, Lhassa Apso et Schnauzer géant, affamés, en mauvais état et gisant dans leurs excréments, ont pu être pris en charge. Le sauvetage s'est déroulé ce matin, sous la supervision des services vétérinaires, en présence de la gendarmerie, et de 4 refuges adhérents qui sont venus chercher les animaux.

Placé en garde à vue, l'éleveur a été présenté au Tribunal de Grande Instance de Dijon, en comparution immédiate, le mercredi 13 avril dans l’après-midi. Partie civile dans cette affaire, la Confédération Nationale Défense de l'Animal était représentée à l'audience. L'affaire a fait l'objet d'un renvoi à l'audience du 23 avril prochain, dans l'attente d'une expertise psychiatrique de l’éleveur. D'ici là, le prévenu a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer.

La Confédération Nationale Défense de l’Animal, qui prend en charge l’ensemble des frais de transport et des soins vétérinaires, remercie vivement le président de l'association Les Amis des Bêtes à Autun (71) pour avoir coordonné cette opération mais aussi les bénévoles qui sont intervenus et les refuges qui ont accepté de prendre en charge les animaux :

Une fois l'affaire jugée, les animaux remis sur pattes et stérilisés, ils seront placés à l'adoption au sein des refuges.

25

En faisant un don vous nous permettez de continuer à porter secours aux animaux en situation de détresse.