Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Une peine dérisoire pour l'éleveur de Maligny qui a laissé mourir ses chiens…

29 novembre 2019

maligny

Le délibéré du procès de l’éleveur de Maligny a été rendu le 15 novembre 2019.

L’éleveur a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, ainsi qu'à une interdiction d'exercer son activité professionnelle pendant 5 ans, mais pas d'interdiction de détenir un animal de compagnie.

Pour Défense de l'Animal, partie civile dans cette affaire, cette peine, totalement dérisoire, n'est pas à la hauteur de la gravité des faits.

 

Bonne nouvelle en revanche : les chiens saisis et placés auprès de associations membres de notre réseau qui prenaient soin d'eux le temps de la procédure, vont pouvoir enfin être placés dans un foyer d'adoption.

Retour sur l'affaire

Le 10 mars 2019, Défense de l’Animal et 4 de ses associations adhérentes portaient secours à 33 chiens survivants d'un élevage à Maligny, non loin de Dijon.

Sur une cinquantaine de chiens totalement délaissés par l'éleveur, une vingtaine cadavres avaient été retrouvés.

A la demande du parquet de Dijon, les 33 chiens et chiots de races Golden Retriever, Boxer, Cocker, Lhassa Apso et Schnauzer géant, affamés, en mauvais état et gisant dans leurs excréments, avaient pu être mis en sécurité lors d'une importante opération de sauvetage, coordonnée par le président de l’association Les Amis des Bêtes à Autun (71) et soutenue par de nombreux bénévoles.

Placé en garde à vue, l’éleveur avait été présenté au tribunal de Grande Instance de Dijon en comparution immédiate, le 13 avril. L’affaire avait fait l’objet d’un renvoi à l’audience du 23 avril, dans l’attente d’une expertise psychiatrique. Le prévenu avait été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer son activité.
La décision a finalement été rendue le 15 novembre dernier.

Notre association, fortement mobilisée dans le sauvetage, a pris en charge l'ensemble des frais de transport et des soins vétérinaires.
Nous remercions vivement les associations qui ont assuré l'accueil des animaux maltraités :

  • SPA Les Amis des Bêtes de Messigny (21)
  • Les Amis des Bêtes d’Autun (71)
  • Refuge Cœur à 4 pattes à Chateau-Chinon (58)
  • Nos Amies les Bêtes à Saint-Dizier (52)

N'hésitez pas à les contacter directement afin d'avoir des nouvelles des protégés.

 

Affiche-A4-JPEG2chat

Luttez contre les maltraitances animales à nos côtés et demandez l'aggravation des peines à l'encontre des tortionnaires d'animaux !

Signez la pétition

Visitez notre site : www.defendonslesanimaux.fr

En faisant un don : vous nous permettez de continuer à porter secours aux animaux en situation de détresse et à faire condamner les tortionnaires.

Dites stop à la maltraitance
dites stop à la maltraitance
Ensemble contre les cruautés envers les animaux
Dites stop à la maltraitance