Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Landerneau : du simple sursis pour un chien jeté par la fenêtre…

21 décembre 2019

chienv2

Lundi 5 août 2019, un homme jetait son chien depuis le 6e étage de son appartement, à Landerneau, après une violente dispute avec sa compagne. Le pauvre animal, régulièrement maltraité par son propriétaire, n'est pas mort sur le coup et a agonisé au pied de l'immeuble.

Jugé le 20 décembre par le tribunal de grande instance de Brest, l'auteur des faits a été condamné à une peine de cinq mois d'emprisonnement avec sursis.


Défense de l'Animal, fortement mobilisée contre les violences faites aux animaux et partie civile dans cette affaire, est indignée !
Une fois de plus, les souffrances endurées par l'animal victime ne sont pas reconnues et le tortionnaire s'en sort avec une peine ridicule. C'est inacceptable.

Nous demandons une tolérance zéro vis-à-vis des tortionnaires d'animaux. Défense de l'Animal milite pour l'aggravation des peines afin qu'ils puissent être condamnés non plus à 2 ans, mais à 5 ans d'emprisonnement et non plus à 30.000 €, mais à 75.000 € d'amende. Nous pensons que l'instauration de peines plus élevées offrirait aux juges une plus grande marge de manœuvre et les encouragerait ainsi à sanctionner plus sévèrement les actes les plus barbares.

Agissez à nos côtés : mobilisez-vous pour faire condamner les tortionnaires d'animaux
www.defendonslesanimaux.fr