Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

GOD SAVE THE ANIMALS : en Angleterre, le gouvernement s'engage en faveur du bien-être animal

21 mai 2021

Transport de moutons

A la suite du discours de la Reine Elisabeth II, le 11 mai dernier devant le parlement, le gouvernement britannique a annoncé la mise en place de nouvelles mesures en faveur du bien-être animal. Ces annonces sont ambitieuses et nous espérons qu'elles seront appliquées rapidement ; preuve une nouvelle fois de l'avance prise par l'Angleterre pour la protection des animaux.

Les mesures annoncées par le gouvernement britannique concernent les animaux de compagnie, les animaux d'élevage ainsi que les animaux sauvages. Le Brexit permet ainsi au pays de ne plus dépendre des lois européennes dans sa prise de décision, notamment vis-à-vis de sa politique commerciale et agricole.*

La sensibilité des animaux enfin reconnue !

La première mesure phare est la reconnaissance des animaux en tant qu'êtres sensibles capables de ressentir des émotions, telles que la douleur ou la joie. Pour une fois, la France était en avance en reconnaissant dès 2015 la sensibilité des animaux dans son Code civil. Une mesure essentielle et indispensable pour une meilleure prise en compte des besoins des animaux et une des premières étapes du plan d'action du gouvernement selon Lord Goldsmith, ministre du bien-être animal :

« Reconnaître officiellement en droit que les animaux sont sensibles […] n'est que la première étape de notre plan d'action phare pour le bien-être des animaux qui transformera davantage la vie des animaux dans ce pays et renforcera notre position de chef de file mondial. »*

Lord Goldsmith, ministre du bien-être animal

cat-114782_1920

Autre mesure annoncée pour les animaux de compagnie : l'identification obligatoire des chats par puce électronique, une décision des plus importantes pour Défense de l'Animal, afin d'assurer un suivi efficace de la population féline. Pour rappel, en France, il est obligatoire d'identifier les chats nés après le 1er janvier 2012, sous peine d'une amende de 750 euros. Mais force est de constater qu'il reste encore beaucoup de travail pour faire appliquer cette mesure.

Alors que les vols d'animaux de compagnie ont doublé voir triplé depuis le début de la pandémie*, des mesures seront prises pour mieux les réprimer et lutter durablement contre les trafics.

 

La fin de l'exportation d'animaux vivants : une avancée historique

L'interdiction du transport d'animaux vivants pour leur engraissement et leur abattage dans des pays étrangers est une autre mesure phare pour l'Angleterre et le Pays de Galles. Comme nous le dénonçons régulièrement, les conditions de transport des animaux d'élevage d'un pays à un autre sont source de stress et de blessures pour les animaux entassés dans des camions durant parfois plusieurs jours.

Le gouvernement britannique prévoit de réduire le temps de trajet maximum, de revoir l'espace dédié aux animaux durant leur transport, et de mettre en place des règles plus strictes notamment en période de canicule et de froid intense*.

Défense de l'animal s'en réjouit. Nous souhaiterions une révision de la réglementation européenne sur les transports des animaux allant dans ce sens.

La mise en place de « mesures supplémentaires » pour limiter le commerce du foie gras est également prévue.

« Nous ne pouvons plus ignorer le lien inextricable qui existe entre la façon dont nous traitons les animaux, notre propre santé et celle de la planète – mais pour vraiment réaliser un changement d'étape, il faudra du courage de la part de tout le gouvernement. »*

Chris Sherwood, Directeur Général de la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals)

 

L'importation des trophées de chasse désormais interdite

elephant-419613_1920L'amélioration du bien-être de la faune sauvage est également dans le viseur du gouvernement. Les conditions de vie des animaux au sein des parcs zoologique seront revues, la possession d'un primate aux particuliers interdite tout comme l'importation des trophées de chasse (défenses d'éléphants, peaux d'animaux …).

 

En France, retour à la case départ ?

Alors que notre voisin d'outre-Manche se positionne comme un leader mondial en termes de bien-être animal, la France elle, est toujours en retard. Bien que la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale a été votée par l'Assemblée nationale en janvier dernier, celle-ci n'a toujours pas été mise à l'ordre du jour du Sénat par le gouvernement. Nous le regrettons et restons mobilisés pour que ce texte soit voté rapidement !

 

Sources :

Live animal exports to be banned in England and Wales – BBC News

Queen’s Speech: Government makes pledges on animal welfare – BBC News

Animals to be formally recognised as sentient beings in domestic law – GOV.UK (www.gov.uk)

Avec la pandémie, les vols de chiens se multiplient au Royaume-Uni | LCI

Live animal exports to be banned in England and Wales – BBC News

Bien-être animal : l’Angleterre et de le Pays de Galles vont interdire l’exportation d’animaux vivants d’ici fin 2021 (demotivateur.fr)