Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Des chiens et des hommes

26 août 2021

C'est la journée mondiale du chien, fidèle ami de l'homme depuis des millénaires.

Le chien a traversé le temps aux côtés des hommes et fait partie intégrante de notre Histoire. Meilleur ami de l'Homme, duo inséparable, son destin et le nôtre sont étroitement liés.

Parce que le 26 août, c'est la journée mondiale du chien, Défense de l'Animal revient sur l'origine de cet ami à quatre pattes, fidèle et loyal, depuis des millénaires.

 

L'Homme et le chien, une histoire commune !

 

Comme chacun le sait, l'ancêtre commun et reconnu de nos chiens actuels est le loup (Canis Lupus). Au fil des millénaires, l'évolution a creusé les différences à la fois comportementales et physiologiques jusqu'à en faire deux espèces distinctes.

 

 

 

Mais comment le chemin de l'Homme a-t-il pu croiser celui du loup ?

Traquant tous deux les mêmes proies sur les mêmes territoires, le rapprochement avec les loups serait, a priori, dû à la chasse. Les carcasses laissées sur place par les hommes ont surement dû attirer les meutes de loups. Les campements humains et leurs déchets, ont également pu attirer les loups près des hommes.

Une récente étude conduite par une équipe de l'Université d'Oxford – Genomic and archaeological evidence suggest a dual origin of domestic dogs* nous en dit plus sur les origines du meilleur ami de l'Homme.

Apparu en Eurasie, les plus anciens squelettes de chiens datent de plus de 15 000 ans avant notre ère. Le chien serait ainsi issu d'un croisement entre un cousin asiatique et de l'Europe de l'Ouest.*

Le loup est l'ancêtre du chien domestique que nous connaissons tous aujourd'hui. Dans l'histoire de l'humanité, le chien est le premier animal à avoir été domestiqué, avant même que l'Homme ne maitrise l'élevage ou l'agriculture* !

« Il vit dans des sociétés humaines depuis la fin du Paléolithique supérieur, c'est-à-dire depuis au moins 15 000 ans. À titre de comparaison, la domestication des bovins, du mouton, de la chèvre et du porc n'a eu lieu, elle, que plusieurs millénaires après, au Néolithique, soit il y a 10 500 ans »,

Anne Tresset*, archéozoologue à Paris, coauteur de l'étude.

De plus, l'étude précise que l'apparition du chien comme nous le connaissons aujourd'hui, « résulterait non pas d'une, mais de deux domestications indépendantes de loups. Une, survenue en Europe il y a au moins 15 000 ans ; et l'autre, en Asie de l'Est, il y a au moins 12 500 ans ».*

 

Les effets de la domestication sur le chien

 

chien-humain-domesticationLa distinction définitive entre le chien et le loup, en tant qu'espèces à part entière, a nécessité des milliers d'années d'évolution. Grâce à la domestication, le chien a développé une formidable capacité d'adaptation face aux réactions des hommes et à tisser des liens forts avec lui.

En comparant l'ADN sur des ossements de chiens datant de plus de 14 000 ans à celui du chien domestique actuel, des chercheurs du laboratoire de paléogénomique et évolution moléculaire de l'Ecole Nationale Supérieure de Lyon, constatent et retracent les modifications dues à la domestication : changement de la couleur de la fourrure, baisse de l'hormone du stress ou encore raccourcissement des membres.

 

Preuve qu'au contact des hommes, le comportement et la physiologie des chiens ont profondément évolué.

Ce n'est qu'à partir du XIXe siècle avec notamment l'apparition d'une nouvelle classe sociale bourgeoise, que les hommes ont commencé à sélectionner par croisement des chiens et qui donnera les 335 races connues à ce jour.

 

Ses sens au service des hommes

 

Les hommes ont façonné les chiens de sorte à ce qu'ils puissent nous venir en aide dans des situations où nous sommes incapables d'intervenir seul. En effet, les atouts du chien sont multiples : un odorat surdéveloppé, une grande endurance, une ouïe fine capable d'entendre des sons quatre fois plus éloignés que l'oreille humaine … Le chien était donc un compagnon idéal pour chasser ou même garder le bétail !

Ces activités demandent la mise en place d'une communication et d'un langage commun entre l'Homme et l'animal. Au fil de l'évolution, les chiens ont parfaitement assimilé notre gestuelle et nos intentions, permettant un travail commun et une complicité hors pair.

Trois chiens d'utilité au service des hommes. Les sens exceptionnels des chiens, et notamment l'odorat, sont encore aujourd'hui utilisés dans de nombreux cas : la détection de cancers, d'explosifs, de drogues ou la recherche de personnes disparues. Plus récemment, certains chiens ont été formés à détecter la COVID-19 et leur déploiement est en cours. Autre particularité de nos amis à quatre pattes, leur sensibilité et leur empathie ! Ces deux atouts majeurs sont utilisés pour aider et accompagner les personnes vulnérables.

On utilise alors le terme de « chien d'assistance » pour définir ces chiens hors du commun ! Chien guide d'aveugle, chien de sauvetage, chien policier, chien d'assistance pour les personnes handicapées … leur champ d'intervention est vaste et démontre leurs bienfaits au service nos sociétés.

 

 

Une fidélité (trop) souvent oubliée…

 

Un chien heureux tenu en laisse. Fidèle compagnon capable de ressentir des émotions, le chien est devenu au fil du temps un animal de compagnie à part entière. Ainsi, près de huit millions de chiens vivent actuellement en France !

Malheureusement, certains propriétaires n'hésitent pas à abandonner leur chien, parfois dans des conditions surréalistes comme le constatent au quotidien les associations membres de Défense de l'Animal qui leur portent secours et assistance au quotidien et afin de leur trouver une nouvelle famille.

C'est le sens du combat de Défense de l'Animal qui lutte chaque jour contre les abandons et les maltraitances dont sont victimes de trop nombreux chiens chaque année.

 

 

Sources :

D’où vient le chien ? | CNRS Le journal

Archéozoologie, archéobotanique : sociétés, pratiques, environnements.

Le chien, enquête sur un animal familier (2015) – YouTube