Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

COVID-19 : Défense de l'Animal se mobilise pour qu'aucun animal de compagnie n'ait à souffrir de cette situation extraordinaire

8 avril 2020

Belarus, Adult, Adults Only, Animal, Animal Body Part

Plus important réseau d'associations de protection animale présent sur l'ensemble du territoire, les 270 associations et refuges indépendants membres de Défense de l'Animal se mobilisent et font plus que jamais preuve de solidarité afin qu'aucun animal n'ait à souffrir et que tous puissent être recueillis.

 

Défense de l'Animal tend la main aujourd'hui à la SPA saturée.

 

En pleine période de confinement, les équipes des refuges indépendants, bénévoles comme salariés, malgré la fermeture des établissements au public et l'arrêt des adoptions, restent mobilisées au quotidien pour s'occuper et prendre soin de milliers d'animaux et leur assurer bien-être et confort, partout en France.

La Société protectrice des animaux (SPA) dit aujourd'hui craindre de ne plus avoir de place d'ici très peu de temps pour recueillir de nouveaux pensionnaires.

Confrontées également aux difficultés inhérentes au confinement de la population, nos associations sont cependant encore en mesure d'accueillir des animaux.

En effet, les capacités d'accueil des associations membres du réseau Défense de l'Animal sont 4 à 5 fois plus importantes que celles de la SPA, avec quelques 30.800 places d'accueil au quotidien et plus de 100.000 animaux accueillis chaque année. En outre, l'arrêté du 26 mars 2020 du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation autorise, le temps de l'état d'urgence sanitaire et jusqu'à un mois après cette période, le dépassement des capacités maximales d'accueil des refuges. Le réseau Défense de l'Animal pourra ainsi accueillir jusqu'à près de 37 000 animaux, même si chacun espère vivement que nous n'en arriverons pas là.

Pour Défense de l'Animal, il est, plus que jamais indispensable d'œuvrer ensemble pour la protection des animaux. Au nom de cette solidarité, Défense de l'Animal tend la main et se dit prêt à accueillir les animaux que la SPA ne pourra plus prendre en charge une fois ses refuges saturés.

Dans une lettre adressée le 7 avril 2020 au président de la SPA, Valérie Romano, présidente de la Confédération Nationale Défense de l'Animal a tenu à rappeler :

« La protection animale nous oblige et je souhaite qu'à l'issue de cette crise, nous puissions nous dire que nous avons été à la hauteur de ce combat. »

Plus que jamais, les ONG de protection animale doivent s'unir et faire montre de solidarité pour affronter cette épreuve qui, malheureusement, risque de s'inscrire dans la durée. Les protecteurs des animaux conjugueront leurs forces pour poursuivre leur mission la plus essentielle : veiller au bien-être animal. Car nos animaux ne doivent pas être les victimes collatérales des mesures sanitaires d'urgence, aussi impérieuses soient-elles.

Un fonds d'aide de 500 000 € mis en place et 50 tonnes d'aliment offertes aux associations

En parallèle, Défense de l'Animal avait débloqué un fonds d'urgence exceptionnel de 150.000 € il y a quelques jours pour aider ses structures en difficulté. Face à la situation réellement extraordinaire, ce fonds est aujourd'hui porté à 500.000 €.

A ce fonds s'ajoutent également 50 tonnes d'aliments, aujourd'hui centralisées et prêtes à être distribuées aux associations membres du réseau.

Agissez et soutenez les refuges indépendants

Aujourd'hui, même confiné, chacun peut s'impliquer et aider les animaux des refuges indépendants. Parrainer un animal, soutenir l’association proche de chez soi, faire un don… sont des actions concrètes et solidaires dont les refuges ont besoin.

En cette période si particulière où les adoptions sont reportées, les dons chutent tandis que les manifestations faisant appel au grand public ont été annulées.

Ne recevant aucune subvention, nos associations ont plus que jamais besoin de votre soutien.

 

 

> Comment aider ?

Aujourd'hui, même confiné, chacun peut s'impliquer et aider les animaux des refuges indépendants !

  • Parrainez un animal : un acte concret et utile

De nombreux refuges membres de notre réseau vous donnent la possibilité de parrainer l’un de leurs protégés et pourquoi pas qui sait, l’adopter dès la fin du confinement.

Pour en savoir plus, contactez l’association proche de chez vous ou connectez-vous sur son Facebook. Consultez la liste de nos associations.

  • Faites un don

Vous aussi, soutenez les refuges et leurs protégés dans cette période particulière :

Par exemple, votre don de 50 € vous revient ainsi à 17 € après réduction d'impôts et permet de prendre soin d'un chien ou d'un chat pendant 10 jours, dans l'un des refuges indépendants. 66 % de votre don à Défense de l’Animal sont déductibles de vos impôts dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

  • Relayez et partagez les communications des associations proches de chez vous

Nos associations diffusent de nombreuses informations sur les pensionnaires et les actualités sur les réseaux sociaux. N'hésitez pas à partager les posts. C'est une aide non négligeable qui permet une réelle visibilité.

Copie de Non, Les animaux domestiques ne propagent pas le #COVID19(4)Continuons ensemble d'informer sur le fait que les animaux ne propagent pas le virus (OMS, OIE et l'ANSES)

Par crainte d'une vague d'abandon, Défense de l'Animal, porte-parole de 270 associations et refuges indépendants, avait immédiatement informé les propriétaires d'animaux sur le fait que les animaux ne propagent pas le virus. Aujourd'hui les refuges indépendants ne comptabilisent pas plus d'abandons mais restent vigilants, le confinement sera long et ils demeurent inquiets. Le message est donc plus que jamais d'actualité.

Dites stop à la maltraitance
dites stop à la maltraitance
Ensemble contre les cruautés envers les animaux
Dites stop à la maltraitance