Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Coronavirus (covid-19) : Défense de l'Animal en appelle au bon sens des propriétaires d'animaux

6 mars 2020

iStock-171282140

Le 28 février dernier, le gouvernement de Hong-Kong annonçait dans un communiqué officiel la découverte d'un chien portant des traces du coronavirus (covid-19). Des tests effectués sur l'animal ont bien confirmé qu'il était porteur du covid-19, mais avec un « faible niveau » d'activité virale. Sa propriétaire était infectée par le virus. Aujourd'hui, les nouvelles sont plutôt rassurantes, l'état de santé du chien contaminé s'améliore.

Suite à la diffusion de cette information qui peut paraître inquiétante, beaucoup de personnes se demandent si les animaux de compagnie peuvent être les victimes directes ou indirectes de l’épidémie et propager la maladie.

 

Les scientifiques chinois ayant mené des recherches informent qu'à ce jour, il n'y a pas de risque de transmission.

 

Selon l'OMS : « rien ne prouve que les animaux de compagnie ou les animaux domestiques, tels que les chiens ou les chats, peuvent être infectés par le virus responsable de la COVID-19 ou le propager ».

Cette information est confirmée par l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) : « La propagation actuelle du COVID-19 est le résultat d’une transmission d’homme à homme. À ce jour, rien ne prouve que les animaux de compagnie puissent propager la maladie. Il n’est donc pas justifié de prendre des mesures à l’encontre des animaux de compagnie qui pourraient compromettre leur bien-être ».

 

Enfin, la société pour la protection des animaux de Hong Kong rappelle, à juste titre, qu'être infecté n'est pas la même chose qu'être infectieux et que cela n'implique en aucun cas une possible transmission du virus.

 

Ne faites donc rien qui pourrait nuire à votre animal

 

Défense de l'Animal, porte-parole des refuges indépendants, en appelle au bon sens de tous les propriétaires d'animaux. Ne faites rien qui pourrait nuire au bien-être de votre animal : l'abandon et l'euthanasie sont à proscrire.

 

Dans cette situation et pour limiter les risques, il convient d'appliquer des règles générales d'hygiène.

Il faut veiller à bien se laver les mains avec du savon et de l'eau très régulièrement et après avoir touché son animal de compagnie. Il faut éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche et il est recommandé d'éviter d'embrasser ses animaux.

 

Agissez pour lutter contre les fausses informations !

Diffusez nos affiches :

    Copie de Non, Les animaux domestiques ne propagent pas le #COVID19(3)  Copie de Non, Les animaux domestiques ne propagent pas le #COVID19(4)

Dites stop à la maltraitance
dites stop à la maltraitance
Ensemble contre les cruautés envers les animaux
Dites stop à la maltraitance