Confédération Nationale Défense de l'Animal 260 refuges

Congrès des NOTAIRES de FRANCE – Cannes 2018

Un simple message d'une très grande importance

11 juin 2018

Congrès des notaires 2018 2

La Confédération Nationale-Défense de l’animal tenait un stand lors du 114ième Congrès des Notaires de France qui s'est déroulé du 27 au 30 mai dernier 2018 à CANNES.

Le message que nous y passons depuis plus de 20 ans est simple : afin que les volontés du testateur soient respectées, il est impératif que son testament soit très précis sur les coordonnées du refuge qu'il souhaite aider. Il est important de préciser la dénomination exacte de l’association ainsi que l'adresse complète de son siège social. Ces renseignements sont indispensables.        (lire la suite en cliquant sur la photo)

Legs en faveur des animaux:
La Confédération Nationale-Défense de l’animal est exonérée de tous droits de succession. Le legs sera intégralement utilisé pour protéger les animaux dans le respect des dernières volontés du testateur.

En raison de votre legs, vous pouvez demander que votre refuge prenne soin de votre animal jusqu'à sa mort. Dans tous les cas, le testament doit être écrit à la main par le testateur lui-même. Si le testateur ne peut écrire, l'intervention d'un notaire est alors nécessaire.

Il est recommandé de déposer le testament chez un notaire et d'en tenir informée la Confédération.

Legs universel ou particulier : nous tenons à votre disposition des formules de testament étudiées par un notaire.

Nous sommes à votre écoute, n’hésitez-pas à nous contacter pour obtenir des informations plus complètes.

Pourquoi votre soutien est indispensable?

Les 260 refuges regroupés au sein de notre confédération sont animés par des associations locales indépendantes: 

Les bénévoles de ces associations luttent chaque jour pour veiller au bien être et au confort des animaux qu’ils recueillent. Ils doivent trouver les moyens pour payer croquettes, hébergement et soins vétérinaires pour plus de 180 000 animaux abandonnés par an.

Chacun de nos 260 refuges est autonome juridiquement et financièrement. Ils ne touchent aucune subvention publique et dépendent uniquement de la générosité des donateurs.