Confédération Nationale Défense de l'Animal - Réseau des refuges indépendants

Actions

Si les associations adhérentes gèrent et organisent leur association à leur idée, elles peuvent à tout moment bénéficier de la logistique de la CONFÉDÉRATION NATIONALE  Défense de l’animal : la Confédération est à leurs côtés à tous les niveaux pour leur permettre de mener à bien leur action.

Aides aux associations

Produits dérivés

Pour se faire connaître comme pour générer une part de recettes, les associations commercialisent quelques gadgets à l’effigie de leur Confédération :
porte-clefs, autocollants, etc.
La CONFÉDÉRATION NATIONALE fait là aussi office de centrale d’achat pour les objets qu’elle fournit aux associations à prix coûtant.

Legs exonérés

Pour entrer en possession d’un legs dans les meilleures conditions, c’est-à-dire en étant exonérées des droits de succession, les associations membres demandent à LA CONFÉDÉRATION NATIONALE Défense de l’animal, d’endosser l’héritage : reconnue d’utilité publique, la Confédération est dispensée des droits de succession et peut donc reverser à l’association concernée l’intégralité du legs consenti en sa faveur.

Service juridique

Parce que la protection animale revêt des aspects pointus, LA CONFÉDÉRATION NATIONALE met à la disposition de ses associations membres un service juridique apportant ainsi un soutien administratif et juridique.

Mises en contact régulières

Rien de plus difficile qu’œuvrer seul dans son coin, sans soutien et sans contact possible avec des organismes comparables. Pour aider les associations à mieux se connaître, à confronter leurs expériences et aussi à s’informer et se former, LA CONFÉDÉRATION NATIONALE Défense de l’animal organise, en plus de son assemblée générale annuelle, alternativement un Congrès et des réunions régionales.


Une année sur deux

Le Congrès a lieu tous les deux ans et rassemble toutes les associations confédérées. A l’ordre du jour, les problèmes rencontrés dans les structures d’accueil des animaux et les actions en cours de la Confédération. Des représentants des ministères y assistent si bien que les dirigeants des associations peuvent exprimer en direct leurs attentes, leurs inquiétudes et leurs espoirs.


Ateliers pratiques

Ce congrès dure trois jours et de nombreuses tables rondes s’y tiennent sur des sujets pratiques. Outre l’amour des animaux, une grande ténacité et une bonne dose de psychologie, les responsables d’une association doivent posséder aujourd’hui des notions juridiques solides et des connaissances en matière de gestion. Le Congrès est l’occasion de se mettre à niveau et de se tenir au courant.


Réunions régionales

Une année sur deux, un autre type de rassemblement est organisé : il s’agit des réunions régionales qui regroupent les associations d’une même région, tout le monde n’ayant pas la possibilité de participer au Congrès national. Ces manifestations sont faites pour rompre l’isolement, renforcer les liens entre les associations, et permettre le partage de leurs expériences.


« Défendons les animaux »

Pas d’action réussie sans communication : le magazine « Défendons les animaux » est distribuée à toutes les associations adhérentes comme aux vétérinaires, aux salons de toilettage, aux mairies, aux maisons de retraite.
C’est un trait d’union entre les différents acteurs de la protection animale.
On y trouve :
  • des conseils aux adoptants
  • des informations sur les campagnes
  • des nouvelles des adoptés
  • l’actualité de la protection animale
  • une rubrique juridique
  • et bien entendu des nouvelles adhérentes, dans la rubrique « Quoi de neuf dans nos associations ? »

Non aux abandons

Les abandons sont un souci permanent pour les associations de protection animale. Afin de lutter efficacement, la CONFÉDÉRATION NATIONALE prend en charge chaque année depuis 1977 une campagne d’affichage nationale d’été sur le thème « ne les abandonnez pas parce que vous partez en vacances » : en 2009, 1700 affiches 4 x 3, 8000 affiches pour les panneaux des collectivités locales, 7000 affichettes et 50 000 autocollants ont été imprimés. La quantité a permis d’obtenir des prix intéressants qui n’auraient pu être négociés au niveau local.

 

 


Accompagnement…

Assistance juridique

Actes de cruauté, mauvais traitements : c’est presque quotidiennement que les associations membres ont à défendre des animaux martyrs auprès des forces de police, puis des tribunaux. Un simple dépôt de plainte ne suffit pas à mettre en route la machine judiciaire. L’intervention d’un avocat, une constitution de partie civile donnent du poids à une intervention et mènent à un procès en bonne et due forme. LA CONFÉDÉRATION NATIONALE met à la disposition de ses adhérents une assistance juridique. Elle se porte partie civile aux côtés ou à la place de l’association qui lui demande son soutien. Elle peut aussi financer les frais d’avocat inhérents à un procès.

Sensibilisation et information

LA CONFÉDÉRATION NATIONALE a conscience que la communication revêt un aspect essentiel dans son action. C’est pourquoi elle met en oeuvre et coordonne des campagnes nationales de sensibilisation et d’information du grand public : il s’agit de faire évoluer les mentalités et de tenir le plus grand nombre au courant des thèmes importants sur lesquels elle travaille : elle milite par exemple contre les mauvais traitements infligés aux animaux, l’assistance aux chats errants et leur stérilisation, le recours à des méthodes alternatives pour tester les cosmétiques, la suppression des expériences médicales sur les animaux, l’amélioration du transport des animaux de boucherie ou encore l’interdiction absolue des pièges à mâchoires…

Communication

C’est en s’assurant le concours de la presse qu’elle touche le plus grand nombre : là encore, la confédération, qui a des contacts réguliers avec les médias locaux et nationaux rend publics les thèmes de la protection animale et les actions de ses associations membres.